Chez Jirluin

Au bistro, 'Chez Jirluin', on parle de tout: de musique, de cinéma, des brèves de comptoir, etc... Entrez vite!!!!

10 octobre 2007

JULILO

250px_Teichfrosch

Voici l'histoire de Julilo la petite grenouille qui voulait découvrir le monde, tant elle se sentait seule dans sa mare. Un jour d'automne, période si propice aux évasions de l'esprit, Julilo prit une décision qui allait changer sa vie: Partir aujourd'hui même à la découverte de nouvelles contrées et de nouveaux amis. La petite grenouille se sentant bien seule dans sa mare, commençait à en avoir assez de Pedro la carpe comme seul compagnon, car malheureusement Pedro comme toutes les carpes n'avait pas une grande conversation.

En avant donc pour la grande aventure, de celle qui vous laisse des souvenirs impérissables. Julilo partit en suivant la direction que lui indiquait le soleil par cette belle journée automnale, évidement la grenouille préférait la pluie, mais rencontrer d'autres espèces par un temps pluvieux ce n'est pas facile. Après avoir bataillé sur des chemins accidentés, le batracien rencontra enfin quelqu'un, mais de quel animal pouvait-il s'agir? Des épines sur le dos, de petits yeux noires humide, quel était donc cette étrange créature.

-Bonjour, qui êtes- vous ? Demanda la grenouille.

-Je m'appelle Simon et je suis un hérisson, répondit l'animal.

Julilo n'avait jamais entendu parlé des hérissons, mais cela ne l'empêcha pas de discuter longtemps avec Simon. La grenouille demanda au hérisson où trouver d'autres espèces intéressantes et une direction lui fut indiquée. Sautillant gaiement à travers les brins d'herbe, Julilo arriva au pied d'un grand arbre où, sur la branche la plus basse, se trouvait un oiseau.

-Bonjour, qui êtes-vous ?

-Je suis une pie et je me nomme Ophélie.

Julilo avait déjà vu des pies, mais toujours loin dans le ciel. Il s'entendit bien avec Ophélie, qui lui montra même son trésor, des objets étranges et très brillants. Le batracien continua son chemin et se retrouva devant une clôture, qui contenait l'animal le plus gros que même ses rêves les plus fous ne pouvaient imaginés. Avec appréhension la grenouille engagea la conversation:

-Bonjour, qui êtes-vous ?

-Bonjour, je m'appelle Emilien et je suis un cheval.

La découverte des chevaux avait laissé à Julilo un petit goût d'amertume, non que la grenouille fut déçut de rencontrer pareil personnage, mais pourquoi quelqu'un avait enfermé Emilien dans un enclot ? Le cheval ne donna pas à cette question une réponse très claire et conseilla à Julilo d'aller voir Hector, un vieux chien qui pourrait lui fournir toutes les explications nécessaires. Vu que Julilo avait déjà vu des chiens, ça ne devrait pas être trop compliqué de le trouver.

Emilien avait donné à la grenouille la direction à suivre, et après quelques heures, Julilo arriva à un endroit très curieux, étrange, qui lui fit froid dans le dos. De grands bâtiments encerclaient une cours dans laquelle se trouvait un autre enclot où d'étranges animaux à plume picoraient des graines. La grenouille trouva facilement le chien, qui était entrain de ronger un os. Le quadrupède lui expliqua que le cheval, ainsi que les animaux se trouvant dans l'enclot, appartenait à des humains. Des humains, qu'est-ce que cela ? Intrigué Julilo se rendit, malgré les avertissements d'Hector, dans un des bâtiments, et là reçut un violent coup sur la tête. La fin de l'escapade de Julilo se termina dans l'assiette du fermier.

Moralité: Faites attention lorsque vous rencontrez de nouvelles personnes, car dans le lot il y en a forcement une qui essaiera de vous bouffer.


Posté par jirluin à 22:02 - COCA: Textes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire