Chez Jirluin

Au bistro, 'Chez Jirluin', on parle de tout: de musique, de cinéma, des brèves de comptoir, etc... Entrez vite!!!!

08 novembre 2007

LE FANTASME DU PASSE

YPE_018

'Les jeunes d'aujourd'hui, ils ne veulent plus travailler ! Avant les jeunes ( encore eux!!! ), ils étaient respectueux ! Plus ça va, moins on se sent en sécurité dans ce pays !'

Etc etc etc..... Je crois que toutes les générations ont au moins une fois entendues ces phrases de la bouche de leurs aînés. Mais depuis quelques années j'ai l'impression qu'il y a un renforcement de ce genre de pensée. Moi je l'appelle la 'fantasmagorie du passé', c'est à dire que l'on enjolive une période précise de notre histoire, où on voudrait nous faire croire que tout était extraordinaire.

La période actuelle que certains enjolivent c'est bien sur les années cinquante et soixante, d'ailleurs même notre chère président de l'univers, Mr Sarkosy essaie de faire croire ( inconsciemment peut être ) que ces années d'avant mai 68 étaient une bien belle époque où régnait le respect du travail, de la famille et de la patrie ( Sans doute des restes des années 40, sacrés français!!Oups qu'est-ce que j'ai dit de mal ? ). Vous remarquerez que la plupart des personnes qui disent cela ne les ont pas vécus ces années, ou alors étaient trop jeunes, mais pourtant ils peuvent disserter pendant des heures sur cette époque révolue. Certains remontent même beaucoup plus loin, jusqu'au début du vingtième siècle, louant le travail de la terre et de l'industrie nouvelle comme une ère de bonheur absolue et de félicitée.

Et bien moi je dis: Arrêtez vos salades, regardez en arrière et si vous trouvez que c'était mieux et bien désolé de vous le dire mais ce n'était ni bien ni pire,C'ETAIT UNE AUTRE EPOQUE.

'Les jeunes d'aujourd'hui, ils ne veulent plus travailler,ils ne veulent plus se lever tot le matin, etc etc etc.....', celle là on nous la ressort tout le temps, c'est fatiguant et surtout nullement fondée. Des glandeurs il y en a de tout les ages et il y en a eu à toutes les époques, alors arrêtez avec ces absurdités. Et le respect.........Et bien dans les années soixante aussi des jeunes pouvaient manquer de respect envers les autres. D'ailleurs je remarque quelque chose, lorsque j'étais enfants j'entendais déjà cela et maintenant les mêmes qui ont mon age disent la même chose, pourtant quand j'étais gosse, je peux vous dire que nous ne manquions de respect envers personne. Bien sur quelques fois nous pouvions rigoler au détriment de personnes adultes, des blagues de gamins, mais jamais cela n'a été fait dans le but d'être méchant ou irrespectueux. Visiblement beaucoup de personnes adultes ont oubliés leur enfance, non ?

Ensuite venons-en à l'insécurité, à l'incivilité ( comme disent les médias ), et là vous vous apercevrez que c'est la même chose. Dans les années soixante, il y avait aussi des bandes rivales qui s'affrontaient, des profs étaient aussi violentés, des actes de violences gratuites étaient aussi commis,mais à la différence d'aujourd'hui les médias ne s'étendaient pas là dessus. Je vous rappelle pour ceux qui ne le savent pas, que nos banlieues ont été construites pour remplacer les bidonvilles qu'il y avait en périphérie des grandes villes. Et pour les nostalgiques du début du vingtième siècle, se promener avec quelques signes extérieurs de richesse dans certains lieues, c'était la mort assuré.

Pour finir, je rappellerai que dans une grande partie des années cinquante, les tickets de rationnement dues à la guerre étaient encore en vigueur, et que dans les années soixante la liberté d'expression n'était pas très présente. Alors si certains sont nostalgiques de la France saucisson, camembert et vin rouge, et bien moi désolé je suis plutôt fan de la France évolution, technologie moderne et liberté, ET TOC!!!!!!

LS008945

Posté par jirluin à 00:09 - BLANC-SEC: Brèves de comptoir - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire