Chez Jirluin

Au bistro, 'Chez Jirluin', on parle de tout: de musique, de cinéma, des brèves de comptoir, etc... Entrez vite!!!!

26 janvier 2008

HANK MARVIN

BS1001_Hank_MARVIN_1

Deuxième chapitre des guitaristes de légendes avec aujourd'hui le très talentueux Hank Marvin qui, avec son groupe 'The Shadows', fut un précurseur en incorporant la guitare instrumentale avec le rock. Jeune, il jouait du banjo et du piano mais, suite à l'écoute de Buddy Holly il décida d'apprendre la six-cordes. En 1957, à l'âge de seize ans, il part pour Londres où il rencontre Cliff Richard dans un bar à Soho, il commence alors sa carrière professionnelle. Le groupe 'The Shadows' est composé de Bruce Welch, Tony Meehan ( Remplacé en 1961 par Brian Bennett ), de Jet Harris et bien sûr de Hank Marvin. Ils deviennent les musiciens et compositeurs de Cliff Richard qui deviendra une grande vedette en Angleterre. En 1960, 'The Shadows' sort son premier album et rapidement la formation obtiendra un immense succès qui durera jusqu'en 1990, date de la séparation du groupe. Mais on ne compte plus les hits que les Shadows ont produit: des merveilles comme FBI, Apache, The Rise And Fall Of Flingel Bunt, Sleepwalk, Shadoogie,.....

Hank Marvin fut l'un des premier guitaristes de Grande-Bretagne a avoir joué sur une Fender Stratocaster, le son cristallin de cet instrument fut totalement novateur à cette époque. Le jeu de Hank est très pur et une de ses caractéristiques est qu'il se sert énormément du vibrato: cela sera sa marque de fabrique. Le guitariste des Shadows reste une des influences majeur de la guitare rock et de nombreux d'artistes ont été influencés par ce précurseur.

Voici deux vidéos extraites du concert pour le cinquantième anniversaire de la Fender Stratocaster en 2004. Sur la première vidéo, Hank joue en duo avec son fils, Ben, sur le titre 'The Rise And Fall Of Flingel Bunt. Pour la deuxième, il s'agit du très beau 'Sleepwalk'.

Posté par jirluin à 12:54 - MARTINI: Guitaristes de légende - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire