Chez Jirluin

Au bistro, 'Chez Jirluin', on parle de tout: de musique, de cinéma, des brèves de comptoir, etc... Entrez vite!!!!

19 février 2008

ICH BIN EIN ...

berlin2thp

Aujourd'hui je vais vous parler d'un moment historique dans l'histoire du Xxème siècle, le fameux discours de John F. Kennedy lors de sa visite à Berlin-Ouest le 26 juin 1963. Plus précisément de la célèbre phrase: « Ich bin ein berliner » qui a fait le tour du monde.

Le but de cette phrase était de montrer le soutien des États-Unis aux habitants de l'Allemagne de l'Ouest et notamment aux berlinois. Il faut se rappeler qu'à l'époque l'Allemagne était séparée en deux: le côté Ouest, celui des 'alliés' appelé RFA et le côté Est, celui des blocs communistes appelé RDA. Et Berlin, elle-même, fut séparé en deux parties par le célèbre mur qui fit tant de victimes qui tentaient de fuir le côté Est. C'est donc une phrase pleine de symbole que prononça ce jour-là le président américain. Mais savez-vous que ces célèbres mots ont deux significations? Car il aurait été grammaticalement plus correct de dire « ich bin berliner » ( Je suis berlinois ), mais le discours étant au sens figuré, la forme qu'emploie Kennedy est elle aussi juste, le problème c'est qu'elle a deux significations. A Berlin on trouve des Pfannkuchen, c'est une sorte de beignet, très souvent remplis de confiture de prune, qui est très apprécié dans toute l'Allemagne. Vu que ce gâteau est une spécialité de Berlin, on le trouve dans tout le pays sous le nom de berliner et non de pfannkuchen. Donc, en mettent l'article 'ein' devant le mot berliner, outre le fait qu'il se positionna symboliquement comme berlinois, John Kennedy a aussi avoué à la face du monde qu'il était ..........un beignet. Il en faut du courage pour dire avec force et conviction au monde entier que l'on est ni plus ni moins qu'un beignet....

Voici la célèbre phrase, maintenant que vous savez, ça va être un peu plus drôle.

Posté par jirluin à 16:38 - BLANC-SEC: Brèves de comptoir - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    Les hommes politiques et les langues. c'est quand même quelque chose. je pense bien sur à notre rafarin national et son "we must vote yes, against the no!!!!!" C'est a marqué dans les annales tellement il était ridicule le pauvre!

    Posté par polyne, 19 février 2008 à 17:55
  • Gloups, ce serait pas moi qui te l'avait raconté cette histoire ???? Enfin c'est vrai que de revoir les images, ça me fait toujours marrer.

    Posté par Princessetorchon, 19 février 2008 à 18:05
  • Généralement en France, nous avons une très bonne image de JFK; donc cela fait du bien de lire ce genre de note : merci.

    Posté par Andy, 20 février 2008 à 13:10
  • REP

    @polyne: Oh, il nous en a fait beaucoup ce chère Rafarin.

    @Princessetorchon: Oui, c'est toi qui m'en avait brièvement parlé, mais j'ai fouillé un peu.

    @Andy: Il est vrai qu'en France JFK est du domaine du sacré.

    Posté par jirluin, 21 février 2008 à 15:30

Poster un commentaire