Chez Jirluin

Au bistro, 'Chez Jirluin', on parle de tout: de musique, de cinéma, des brèves de comptoir, etc... Entrez vite!!!!

26 février 2008

DANS LES BISTROS

sb10061327af_001

J'adore aller dans les bars ( Rassurez-vous je ne suis pas alcoolique !!! ) car la faune y est très intéressante et très stéréotypée et, fait curieux, nous retrouvons les mêmes types de personnages dans tous les bistros de France. Mais qui sont donc ces irréductibles du comptoir que même la loi anti-tabac ne saurait décourager? En fait cela dépend des heures, parce qu'on ne retrouve pas les mêmes gens selon la période de la journée, à part bien sur le barman et quelques pochtrons irrécupérables. Alors le matin, vous avez principalement des travailleurs en partance sur leur lieux d'exploitation qui s'en jettent un petit ( Café, entendons-nous bien là-dessus ) pour se donner la force d'affronter leur huit heures de dur labeur. Jusqu'à présent, généralement, nous avons une population traditionnel avec des discutions portant sur des sujets passionnants: comment un tel a fait pour avoir une augmentation, est-ce que la photocopieuse a été réparée, etc.... C'est généralement l'heure des grandes révélations, des intrigues de bureau..... Si vous avez l'ouïe fine, cela vous promet une bonne partie de rigolade. Mais ces personnes vont bientôt laisser place à de magnifiques spécimens.

Les clients se font plus rare, c'est l'heure creuse........jusqu'à environ dix heure, et là, vous allez voir débarquer les pochards du coin, les grands philosophes du zinc, les poètes du fameux blanc-sec. Et question poésie vous allez être servis mes gaillards, car à côté Patrick Sébastien est un modèle de finesse et de légèreté. Et vas-y que j't'offre ma tournée, que j'te sors des réflexions vaseuses sur l'avenir de la France et des étrangers....... Bref, on a le droit à toutes les pires conneries que seule la race humaine est capable de prononcer. Et malheur à vous si vous avez eu la mauvaise idée de vous asseoir au comptoir, car vous allez y avoir droit à votre tournée et à votre gueule de bois, la matinée va se terminer avec deux grammes dans chaque bras. À midi, il ne se passe pas grand chose, on retrouve des travailleurs qui viennent se restaurer en prévision d'une après-midi difficile, notamment dû à la torpeur de la digestion. Mais voici qu'arrive une nouvelle population: les jeunes. Surtout si un lycée se trouve à proximité. Et en avant pour plusieurs parties de baby-foot ou de billard tout en dégustant lentement, très lentement même ( Et oui, quand on est lycéen, on a pas beaucoup de sous ) un demi-citron, et en faisant des blagues pas drôle du tout ( Je sais de quoi je parle, je me rappelle bien les après-midi bistro quand un prof était absent ). Mais heureusement il n'y a pas que des jeunes, on trouve aussi quelques personnes du troisième-âge ( Des vieux quoi !!!! ) qui viennent passer le temps, tous les jours au même endroit et à la même heure ( Et aussi à la même table ). Ah !!!! j'oubliais, on retrouve toujours un ou deux commerciales en costard entrain de s'enfiler plusieurs verres, la gueule rougie par l'alcool.

Puis ensuite arrive l'heure qui est bénie des dieux: l'apéro. Alors là, nous retrouvons nos fameux pochtrons de fin de matinée ( Ben, en fait on les trouve toujours dans un bistro à l'heure de l'apéro ), et c'est reparti pour de grands moments intellectuels. Le soir, après le bon dîner pour éponger un peu, il y a toujours et encore nos fameux actionnaires des spiritueux français et quelques paumés qui se demandent se qu'ils sont venus foutre ici....... Voici, à peu près, la journée d'un de ces lieux qui fait et fera toujours la grandeur de notre pays. VIVE LA FRANCE !!!!!!

Posté par jirluin à 16:49 - BLANC-SEC: Brèves de comptoir - Commentaires [12] - Permalien [#]

Commentaires

    Y'a des trucs comme ça qui changent jms. Il y aura TOUJOURS ces gens là dans les bars!
    Et heureusement parce que c'est une bonne étude de mœurs!

    Posté par polyne, 26 février 2008 à 17:58
  • On les nomme aussi piliers de comptoir...

    J'aime bien ta façon de mettre en lumière des scènes de la vie quot' sur les moeurs de notre vieille société française ! Ton regard est rigolo et décalé.
    Merci d'être passé sur mon blog et de l'avoir mis dans tes liens. C'est gentil. Généralement, les personnes qui viennent sur mon blog sont dans le même genre de problématique que moi, donc je comprends qu'elles le fréquentent ! Elles se retrouvent un peu en mes mots et maux, ça nous aide réciproquement.
    Mais venant de quelqu'un qui paraît loin de cela, je trouve que c'est touchant parce que souvent, les gens fuyent la différence et la souffrance qui font peur et les renvoyent à leurs propres défaillances. Alors merci.
    Sinon, c'est sûr que l'expression de la souffrance est primordiale. Je suis la première à le déclamer... C'est seulement que j'ai essayé de me convaincre que tout allait bien tellement fort, que j'ai fait abstraction de mes affects de souffrance pendant un moment. Alors comment exprimer quelque chose qu'on refoule au point de le nier ? [yes] Finalement, ça donne des beaux craquages, genre aujourd'hui ! [Oups]
    Bref, pas simple [casse tete] Heureusement, j'ai de la ressource...

    @ bientôt et bonne continuation sur ton blog.

    Posté par Misslina, 26 février 2008 à 18:48
  • j'adore cette note^^et puis moi aussi j'adore observer les autres dans les bars (discrètement bien entendu mdr)c'est toujours intéressant^^

    Posté par G L O R I A, 26 février 2008 à 19:00
  • REP

    @Polyne: C'est pour cela que j'aime bien trainer dans les bars.

    @Misslina: J'espère que ça va aller mieux... Sinon, merci pour tes compliments.
    La différence élève l'humanité.

    @Gloria: Observer les gens est un passe-temps que j'affectionne. Bientôt je parlerais des gens qui font leurs courses dans les grandes surfaces ( Parce que si on regarde bien il y a vraiment moyen de se marrer ).

    Posté par jirluin, 26 février 2008 à 20:36
  • Pour avoir travaillé comme barman sur Paris pendant 10 ans de 18h à 3h du matin, je peux dire que le tableau que tu traces est bien fait.Tu sais que mes meilleurs souvenirs de comptoir, c'était surtout le soir de Noël. En effet, en ce soir particulier, venait se confier des gens qui n'avaient pas de famille avec qui passer le réveillon et là, les langues se déliaient....
    J'ai toujours expliqué à mes petits commis qu'un bon barman, c'était toujours 75% psychologue et 25% un bon mélangeur de produits !
    Ton post sur Phénoména m'a rappelé mes jeunes années....
    bonne soirée à toi !
    [vieux]

    Posté par Le Père Aimé, 26 février 2008 à 21:18
  • Très bon post. Ca m'en rapelle des souvenirs, quand j'avais pas de torchon et Petite Perle. Pfff...

    Posté par Princessetorchon, 27 février 2008 à 11:12
  • drole

    moi qui deteste les gens qui boivent cela me donne envie d'aller dans un bar voir cette faune sauvage lol bises elfie

    Posté par elfarranne, 27 février 2008 à 15:07
  • Ta note me rappelle

    Ta note me rappelle : Jean Carmet dans la série "Palace de Jean-Michel Ribes avec ses fameuses brèves de comptoir http://fr.youtube.com/watch?v=3JSMXtk32RA

    Posté par Andy, 28 février 2008 à 01:16
  • Félicitations

    pour ton remarquable essai sociologique. Non seulement tu as l'ouïe fine mais en plus l'oeil aiguisé de l'observateur! J'adore moi aussi être assise à une terrasse rien qu'à regarder les gens passer. L'observation est de mes passe-temps favoris
    bisoo

    Posté par soleilpassant, 28 février 2008 à 21:45
  • Ah on sent l'expérience là! C'est exactement ça, et ça m'en rappelle des souvenirs de lycée (profs absents ou pas soit dit en passant [moqueur]) et aussi avec une certaine princesse dans un certain bar.... Tu aurait pu rajouter à ton prtrait 2 dindes qui rigolaient et faisaient chier tout le monde.... Comment ça c'est encore le cas? Non monsieur nous sommes de sérieuses mamans (on a plus l'occas de traîner dans les bars fais chier!)

    Posté par hitomi, 29 février 2008 à 22:50
  • REP

    @Père Aimé: Les barman sont des sortes de psy, c'est vrai.

    @Princessetorchon: C'était le bon vieux temps hé hé

    @elfarranne: ben dans les bars on est pas obligé de boire de l'alcool lol

    @Andy: Les brèves de comptoir de Jean-Michel Ribes, j'adore.

    @soleilpassant: tu es aussi une observatrice, trop cool.

    @Hitomi: Moi j'ai toujours l'occasion de le faire car je ne suis pas maman......heu, en fait je suis un homme donc les bars sont mon deuxième chez-moi lol

    Posté par jirluin, 01 mars 2008 à 00:17
  • Pff oui t'aurais du mal à être maman je me doute, mais attends, un jour tu seras peut être papa et là c'est pareil t'en chie (un peu)[moqueur]

    Posté par hitomi, 06 mars 2008 à 12:42

Poster un commentaire