Chez Jirluin

Au bistro, 'Chez Jirluin', on parle de tout: de musique, de cinéma, des brèves de comptoir, etc... Entrez vite!!!!

11 mars 2008

RAGE AGAINST THE MACHINE

album200_2115

Date de sortie: Octobre 1992.

Production: Rage Against The Machine / Gggarth.

Ingénieurs du son: Stan Katayama & Gggarth.

Studios: Sound City, Van Nuys, CA. / Mixage: Quantum Studios, Jersey City, NJ.

Zack De La Rocha: Chant.

Timmy C.: Basse.

Brad Wilk: Batterie.

Tom Morello: Guitare.

L'album des années 90? Sans doute!!!! Le propos est brûlant, toujours d'actualité d'ailleurs et la musique très efficace. Il s'agit d'un mélange entre le rap et le metal qui fut appelé à la fin des années 80 la fusion et dont les plus grands représentant furent les Red Hot Chili Peppers ( Avant qu'il ne fasse la merde pop qu'on peut entendre sur les ondes radio ), Anthrax, Faith No More, etc..... Ces groupes connurent un énorme succès outre-Atlantique et je vous conseille de jetez un coup d'oeil à cette musique. Mais pour le coup, Rage Against The Machine, pour son premier album, frappa fort, très fort, trop fort même car ils ne s'en relèveront jamais réellement. Sur notre bon vieux continent c'est le titre Killing In The Name qui fit découvrir la formation au grand public. Je me rappelle bien le jour, où pour la première fois, j'ai entendu ce morceau: je ne m'en suis pas remis!!!! Et quelques jours après je me procurais le disque. Et là, ce fut la claque, tout n'est que rage envers un système injuste et intolérant jusque dans la pochette représentant la célèbre photo d'un moine bouddhiste entrain de s'immoler par le feu.

Question musique, on peut retenir le style très particulier du guitariste Tom Morello qui arrive à faire sortir des sons de son instrument totalement novateurs pour l'époque. Les rythmiques restent très funky malgré ce gros son et la voix de Zack De La Rocha déverse sa haine avec une rage folle. Suite à cet album, le groupe ne retrouvera pas cet état de grâce et se séparera finalement à l'aube des années 2000. Ce disque a bercé ma jeunesse et je l'écoute toujours assez souvent avec le même enthousiasme que lors de la première écoute.

LA MUSIQUE:

1. Bombtrack: Allez hop !!! On est tout de suite dans le bain avec une jolie intro qui laisse place à un déferlement de puissance maîtrisée. Les riffs de Tom Morello sont très efficace tout comme ses solos qui seront brillant pendant tout l'album. Je crois que ce titre a cessé d'être diffusé à la radio américaine après les attentas du 11 septembre 2001.

2. Killing In The Name: LE morceau des années 90 !!!! Tout est résumé dans ce brûlot, un véritable hymne.

3. Take The Power Back: Une très bonne intro funky avec un bon slap à la basse qui se poursuit le long de ce titre. Un bon morceau avec des moments d'apaisements pour relancer la machine de plus belle.

4. Settle For Nothing: Un titre avec des couplets beaucoup plus calme et un bien jolie solo de guitare ( Le premier que j'ai su jouer à la guitare ).

5. Bullet In Your Head: Un autre gros titre de cet album !!! Le rap de Zack De La Rocha est impeccable, le ton sur un tempo médium. A noter que tout ce disque est réalisé sur des tempos moyens ce qui prouve bien qu'il ne suffit pas de jouer vite pour avoir de la puissance. Le riff punk qui intervient au milieu de cette chanson reste simple mais d'une efficacité redoutable à vous faire headbanger comme un fou.

6. Know Your Enemy: Génial de bout en bout !!! les riffs, le solo de guitare ( Qui démontre par ailleurs que Morello n'est pas un manche ). Je n'aurais qu'une phrase à dire, la même que Zack De La Rocha: « All of which are American dreams ».....

7. Wake Up: Bon, celui-là vous le connaissez presque tous puisqu'il est utilisé pour le générique de fin du film 'Matrix'. L'intro est excellente bien que ce ne soit pas le meilleur titre de l'album.

8. Fistful Of Steel: Là, le riff principal sonne un peu plus metal mais est vite apaisé par la basse coulante qui apparait pour les couplets. A noter le jolie travail des harmoniques à la guitare.

9. Township Rebellion: Le titre est construit de la manière suivante: les couplets sont sur un tempo rapide tandis que celui des refrains est plutôt modéré ce qui est assez rare dans ce style de musique pour être signalé.

10. Freedom: Le disque se termine en beauté avec ce morceau qui figure parmi les meilleurs de l'album. Sur le vidéo-clip on peut voir que le groupe dédie sa chanson à Leonard Peltier, militant amérindien Anishinaabe/Lakota, emprisonné après un procès plus que douteux pour le meurtre de deux agents du FBI. Amnesty International considère Peltier comme prisonnier politique et réclame sa « libération immédiate et sans conditions ». Si vous voulez en savoir plus sur Leonard Peltier, cliquez ICI et ICI

Voici deux clips: Le fameux "Killing In The Name" et "Freedom":

Posté par jirluin à 17:17 - BIERE: Classiques albums rock - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    J'ai qu'un album de ce groupe et si tu veux savoir lequel c'est je ne peux pas te répondre... Je sais juste, qu'il y a ma chanson favorite "Renegades funk" !

    Posté par Andy, 12 mars 2008 à 02:56
  • bon groupe

    Le groupe qui m'a scotché un moment au "rock fusion", étiquette qu'on trouvait à l'époque dans les bacs (avec Fishbone, 311, Bodycount, Downset...).

    Posté par choule[bunker], 12 mars 2008 à 23:13
  • REP

    @Andy: Franchement à part le premier les autres sont pas terribles à part quelques chansons.

    @choule[bunker]: Fishbone, c'était bon ça. Et Bodycount avec Ice T: excellent, surtout l'album "Born Dead".

    Posté par jirluin, 13 mars 2008 à 21:27
  • ah ben tu vois...

    "Born dead", je l'avais revendu assez vite. J'ai juste gardé "Bodycount", le premier album.

    Posté par choule[bunker], 17 mars 2008 à 21:07

Poster un commentaire