Chez Jirluin

Au bistro, 'Chez Jirluin', on parle de tout: de musique, de cinéma, des brèves de comptoir, etc... Entrez vite!!!!

30 mai 2008

DANS LES BISTROS

De retour après des problèmes de connexions internet de quelques jours. Voici un texte que j'ai fait: J'ouvre la porte de ce bistro se trouvant au fin fond d'une rue sombre et malodorante et qui me fait penser à ces lieux urbain mystérieux qui peuvent cacher des trésors insoupçonnés. Je pénètre donc dans ce royaume éthylique et prends place un peu à l'écart; vous savez, la table légèrement en retrait, celle des amoureux et de ceux qui veulent observer tranquillement les moeurs des autres clients. Le siège est encore chaud,... [Lire la suite]
Posté par jirluin à 13:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

27 mai 2008

NOUVEAUTE, DEGOUTE

Depuis l'avènement de la société de consommation, les marques se livrent un duel sans pitié sur l'innovation et la nouveauté pour attirer les pauvres brebis égarées que nous sommes. En fait de nouveauté, il s'agit surtout d'ajouts sur des matières déjà existants d'où, je pense que vous l'aurez tous remarqué lorsque vous faites vos achats, la multitude d'offres pour un et même produit. Prenons un exemple marquant de la petite guerre des marques comme la lutte entre « Gilette » et « Wilkinson », deux piliers sur le marché des... [Lire la suite]
Posté par jirluin à 13:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 mai 2008

FRANK ZAPPA "MONTANA" LIVE 1973

Un petit clin d'oeil à Andy....
Posté par jirluin à 00:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 mai 2008

JIMMIE'S BAR

Ca faisait longtemps, voici ma dernière composition: ( Cliquez sur le lien ) Jimmie_s_Bar
Posté par jirluin à 22:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
20 mai 2008

TIME

Il ne sert à rien de se voiler la face, on ne peut lui échapper, fuir ou le combattre. Il est notre destin, celui qui sera notre fin à tous. Le temps creuse les rivières, arrondit les montagnes, dessèche les plantes et marque nos visages fragiles. Il détruit toute innocence, toute sensation, tous nos souvenirs, nos joies et nos peines. Le temps est le moteur de nos coeurs et rien ne peut gripper cette mécanique qui suscite tant de questions.... Aujourd'hui est déjà demain et demain est déjà aujourd'hui. Pas de retour arrière... [Lire la suite]
Posté par jirluin à 11:50 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
20 mai 2008

CROISIERE POUR UN CADAVRE

Année de sortie: 1991. Editeur: Delphine software. Plateforme: Amiga 500, PC. Genre: Policier/Aventure. Lors de sa sortie en 1991 ce jeu fut une révolution graphique, notamment grâce à l'utilisation de la perspective dans l'évolution du personnage principal et des décors vraiment très soigné pour l'époque. L'intrigue est digne du "crime de l'Orient Express" mais dont l'action se déroulerait en mer, sur un navire de croisière ( d'où le titre du jeu vous l'aurez compris..... ). Le joueur incarne l'inspecteur... [Lire la suite]
Posté par jirluin à 00:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

19 mai 2008

CLASH GAINSBOURG/BEART

Un grand moment culte de télévision: le clash entre Serge Gainsbourg et Guy Béart au sujet des Arts majeurs et mineurs. Sur le fond, Serge Gainsbourg a parfaitement raison et le voir claquer le beignet à Béart est un vrai plaisir ( Par contre, citer le piano-bar comme étant une vrai initiation c'est aller un peu vite... ).
Posté par jirluin à 14:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
17 mai 2008

FRANK ZAPPA/THE MOTHERS OF INVENTION: "ONE SIZE FITS ALL"

Date de sortie: juin 1975. Production: Frank Zappa. Ingénieurs du son: Kerry Mc Nab, Gary O, Jukka. Studios: The Record Plant L.A., Caribou, Paramount, KCET TV, Finnlevy Studiot ( Helsinki ), Wally Heider Remote Truck. Musiciens: Frank Zappa: Guitares, chant principal sur Po-Jama People, Evelyn et Sofa N°2. Georges Duke: Claviers, chant principal sur Inca Roads, Andy et Sofa N°2. Napoleon Murphy Brock: Flute et saxophone ténor, chant principal sur Florentine Pogen et Andy. Chester Thompson:... [Lire la suite]
Posté par jirluin à 11:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
15 mai 2008

..........

La musique souvent me prend comme une mer ! Vers ma pâle étoile, Sous un plafond de brume ou dans un vaste éther, Je mets à la voile; . La poitrine en avant et les poumons gonflés Comme de la toile, J'escale le dos des flots amoncelés Que la nuit me voile; . Je sens vibrer en moi toutes les passions D'un vaisseau qui souffre; Le bon vent, la tempête et ses convulsions . Sur l'immense gouffre Me bercent. D'autres fois, calme plat, grand miroir De mon désespoir !     ... [Lire la suite]
Posté par jirluin à 14:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 mai 2008

C'EST BEAU UNE VILLE LA NUIT

J'aime me promener dans les rues désertées lorsque tombe l'obscurité. Quand les voyageurs nocturnes sortent de leurs tanières pour se rendre dans un de ces endroits où l'on vient s'oublier, le tout dans une atmosphère suintant la mélancolie, je me sens revivre comme poussé par une force mystique: le nirvana du noctambule. C'est beau une ville la nuit: les réverbères qui donnent l'impression de porter une boule de cristal, les musiques étouffées sortant des entrailles d'une boite de jazz, le bruit désagréable d'une... [Lire la suite]
Posté par jirluin à 11:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]